Meilleur isolant phonique : quel isolant choisir ?

L’isolation du bâtiment dépend en grande partie du matériau utilisé. Pour bénéficier du confort acoustique, il faut alors choisir un isolant performant sur le plan phonique. Mais comment bien choisir les bons isolants phoniques ? La réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’un isolant phonique ?

L’isolant phonique est un matériau qui fait preuve d’une excellente isolation acoustique. Il a la capacité de réduire la propagation du son qui le traverse. L’isolant phonique intervient donc comme un amortisseur de bruits, et ce, grâce à un système « masse-ressort-masse ». Chaque matériau a sa performance acoustique. Aussi, pour avoir une bonne isolation phonique, il est important de choisir un isolant qui répond aux exigences sonores du bâtiment. Il se peut que les matériaux qui isolent des murs ne puissent pas isoler un plafond.

Tout dépend également du type de bruits qu’on souhaite limiter. L’isolation aux bruits aériens provenant du voisin nécessite par exemple des cloisons séparatives qui demandent un matériau isolant particulier.

Comment bien choisir un isolant phonique ?

Le choix de l’isolant phonique dépend de technique utilisée. Elle est au nombre de deux : isolation par l’intérieur et isolation par l’extérieur. Et il faut que les matériaux utilisés par l’intérieur soient plus résistants aux agressions climatiques. Par contre, ceux qui sont utilisés par l’intérieur comme ceux dans les cloisons doivent résister à des températures élevées.

Pour choisir un isolant phoniqueil faut tenir compte des propriétés isolantes du matériau et de ses indices de performance qui sont exprimés en décibel (dB). En matière de correction acoustique, la mesure de performance se fait en fonction du pouvoir absorbant du matériau. Enfin, le choix d’un isolant doit également tenir compte du support. Pour avoir une bonne isolation acoustique, il faut utiliser un matériau adapté au mur.

Quels matériaux offrent une bonne isolation acoustique ?

Pour bénéficier d’un excellent confort thermique, il est nécessaire d’appliquer la méthode masse-ressort-masse. Autrement dit, un isolant est placé entre deux cloisons. Dans cette optique, il faudra utiliser un isolant assez performant acoustiquement. Ils sont nombreux sur le marché, parmi les plus prisés figure la laine de verre. Isolant minéral, ce matériau est un excellent amortisseur du son. À côté d’elle se trouve la laine de roche. Celle-ci est appréciée également pour sa grande capacité d’absorption des bruits.

Cette liste est non limitative, le liège expansé et la mousse de polyuréthane sont également de bons isolants phoniques. Mais il faut savoir que les laines naturelles comme le chanvre, le lin et la laine de mouton ont des capacités d’insonorisation limitées.

Quels matériaux choisir pour son isolation thermique ?
Faire appel à un acousticien pour choisir les matériaux de construction !