Quelles différences entre l’isolation thermique et l’isolation phonique ?

Si vous pensez que l’isolation thermique n’est autre que l’isolation phonique, alors détrompez-vous rapidement. Certes, elles sont une technique d’isolation. Mais il faut savoir qu’elles sont différentes les unes des autres. Alors, quelles différences entre l’isolation thermique et l’isolation phonique ?

Tout savoir sur l’isolation thermique et l’isolation des bâtiments

Si l’on se tient compte de l’étymologie du terme, l’isolation thermique porte sur toutes les solutions liées à la déperdition de chaleur. Dans le bâtiment, c’est la toiture, le plafond, les murs, le sol, les fenêtres et les portes d’entrée qui sont très vulnérables aux pertes thermiques.

Quant à l’isolation phonique, appelée également isolation acoustique, elle a pour but d’éviter ou du moins réduire les effets du bruit intérieur ou venant de l’extérieur. Aussi, il est nécessaire d’isoler le bâtiment acoustiquement si l’on souhaite vivre tranquillement à l’abri des nuisances sonores. Si l’on se réfère à ces brèves définitions, l’isolation thermique et l’isolation phonique du bâtiment ont deux objectifs très différents.

Isolation thermique et phonique : différence quant au matériau

Pour isoler le bâtiment, il faut choisir entre ces deux techniques. Il se peut que le logement en question soit faible en isolation thermique et non en isolation phonique ou vice-versa. Les points à prendre en compte restent en général les mêmes puisque le projet d’isolation porte sur la toiture, les murs, le sol, les fenêtres aussi bien en matière thermique qu’en matière acoustique. La différence entre les types d’isolation réside plutôt sur les matériaux utilisés. L’isolation thermique nécessite des matériaux plus souples et de faibles densités. Quant à l’isolation acoustique, il faut des matériaux rigides et de fortes densités. Avec cette différence des matériaux, il n’est pas étonnant alors de voir que la plupart d’isolants thermiques sont souvent faibles en acoustique.

Les avantages de l’isolation thermique et de l’isolation phonique

L’avantage commun de ces deux principes d’isolation est nécessairement le confort dans le bâtiment. Quoi qu’on dise, il est agréable de vivre dans un bâtiment bien isolé. Ensuite, l’isolation thermique rend un bâtiment durable, en effet, l’isolation thermique, en réduisant les déperditions de chaleur, réduit les besoins en énergie. Autrement dit, elle permet d’économiser la consommation de l’énergie. Ensuite, le projet optimise la durée de vie du bâtiment. Sans isolation, le logement perd en étanchéité. Or, les pertes de chaleur et l’infiltration de l’air froid risquent d’humidifier les parois de la maison. Cette situation rend la structure moins résistante et vulnérable aux insectes.

Isolation phonique : comment ça marche ?
Isolation phonique sur mesure dans les bâtiments