Faire isoler le sol de sa maison par des experts

isoler le sol

Qu’il s’agisse d’une isolation d’un sol sur sous-sol complet, sur terre-plein ou sur vide sanitaire, de nombreux facteurs devront être pris en compte. Pour cela, vous aurez alors besoin d’un professionnel du domaine pour réaliser les travaux d’isolation thermique de votre maison. Il saura comment isoler le sol dans votre habitation. Les planchers bas peuvent être la cause des déperditions de chaleur. Environ 7 à 10 % des déperditions se situent au niveau du sol dans une maison qui n’est pas ou peu isolée. Un soin particulier devra aussi être apporté à l’isolation du sol, comme pour le cas des murs ainsi que de la toiture. Les travaux pourront être réalisés lors de la construction ou de la rénovation d’une maison.

Confier les travaux à des experts pour isoler le sol de sa maison

Les travaux d’isolation thermique d’une maison, notamment de l’isolation sol ne sont pas faciles. Il vous faudra alors faire appel à des experts du domaine pour réaliser cette tâche Ces experts possèdent le savoir-faire ainsi que les expériences nécessaires pour réaliser un travail de qualité en un temps bien délimité. Sur chape-70-isolation.fr, vous obtiendrez plus d’informations supplémentaires si vous êtes à la recherche de professionnels dans le domaine pour la réalisation de vos travaux d’isolation sol maison. Faire le choix de l’isolant n’est pas une tâche facile. Pour cela, il vous faudra prendre en compte certains critères. Choisir le bon isolant vous permettra de bénéficier d’un confort maximal mais aussi de pouvoir réaliser des économies considérables. La résistance thermique ainsi que la résistance à la compression figurent parmi les critères que vous devez prendre en compte. Selon son épaisseur et sa conductivité thermique, la performance du matériau pourra être évaluée par le niveau de résistance thermique. Au moins, le matériau devra alors présenter une résistance thermique de 4 m2K/W pour le cas d’une habitation neuve. Pour le cas d’une rénovation, il vous faudra choisir la résistance thermique la plus proche possible de 4 m2K/W selon la faisabilité technique. Exprimée en kilopascals, la résistance à l’écrasement du matériau est obtenue à partir de la résistance à la compression. Lorsque vous réalisez des travaux d’isolation sous dallage de terre-plein ou sous chape flottante par le dessus, la résistance à la compression est une propriété indispensable. Tout dépendra ensuite de la technique à opter pour l’isolation : sur vide sanitaire, sur terre-plein ou sur sous-sol complet.

Isoler le sol sur vide sanitaire

Pour le cas d’une maison individuelle lors d’une construction neuve, l’isolation du vide sanitaire est la technique la plus utilisée. L’espace entre le plancher bas de l’habitation et la terre sera utilisé pour cela. Le professionnel du domaine réalisera alors des planchers maçonnés. La première méthode pour réaliser ce type d’ouvrage consiste à utiliser des poutrelles hourdis. En ajoutant une chape flottante, les poutrelles permettront de réaliser une isolation par le dessus. La seconde méthode consiste à appliquer un entrevous isolant avec les poutrelles. Un entrevous polystyrène sera utilisé par exemple. La règlementation thermique entrée en vigueur en 2012 exige le respect des traitements des ponts thermiques. Des rupteurs en périphérie devront alors être utilisées. Deux options s’offrent à vous lors d’une rénovation pour le cas d’un plancher se trouvant sur un vide sanitaire : l’isolation en sous-face ou l’isolation intérieure.

Et sur terre-plein ?

Pour l’isolation sol sur terre-plein, vous avez aussi deux options : au-dessus ou au-dessous du dallage. Après l’isolation, une chape flottante devra être mise en œuvre s’il s’agit d’une isolation au-dessus du dallage. Dans le cas contraire, un radier de pierres pourra s’avérer nécessaire. En posant l’isolation en cumul, vous pourrez alors atteindre de meilleures performances thermiques.

Se faire aider pour ses travaux d’isolation
Rénovation énergétique pour réaliser des économies