Isolation phonique : les meilleurs matériaux pour une isolation parfaite

Isolation phonique

Publié le : 18 juillet 20225 mins de lecture

Les maisons plus anciennes ne sont souvent pas suffisamment insonorisées, contrairement aux maisons plus récentes. La raison en est que les bâtiments récents doivent répondre à des normes strictes en matière de performances thermo-acoustiques, alors que les demeures plus anciennes n’ont pas à respecter les mêmes règlements. Lorsque vous isolez votre maison ou votre appartement, il est important de choisir les bons matériaux d’isolation. Souvent, ces derniers sont présentés en termes d’efficacité thermique, mais il est plus essentiel de prendre en compte les propriétés acoustiques des matériaux. Actuellement, les produits sont annoncés avec leurs propriétés acoustiques.

Les isolants phoniques minéraux

Alors que la laine a ses inconvénients (elle est cancérigène lorsqu’elle est inhalée et difficile à recycler), la laine de roche est une option plus sûre pour la construction et la rénovation. Elle est très souvent utilisée dans ces domaines, et si sa production nécessite beaucoup d’énergie, ses propriétés d’isolation acoustique et thermique sont excellentes. En plus, la laine de roche est un excellent absorbant acoustique, en particulier les bruits d’impact tels que les pas sur le sol. La laine de verre est l’isolant avec le meilleur rapport qualité et prix, et bien que son coût soit plus élevé que certains autres isolants, elle est inférieure à la laine de roche. La laine de verre est fabriquée à partir de silice et présente un très mauvais bilan écologique.

Il existe de nombreux matériaux différents qui peuvent être utilisés pour l’insonorisation. Les meilleurs sont la perlite, l’argile expansée et le verre cellulaire. La perlite a une qualité sonore supérieure à celle des autres isolants, mais elle est également hydrophile. Combinée avec un hydrofuge, cependant, elle peut être un matériau d’insonorisation efficace. L’argile expansée est un excellent isolant acoustique, mais elle est assez chère. En outre, le verre cellulaire est composé de verre récupéré et de sable et peut résister à des températures élevées (jusqu’à 430 degrés Celsius). Il résiste également à l’usure du temps. La vermiculite est un bon isolant acoustique et est l’un des matériaux d’isolation thermique les moins efficaces. Parce qu’il doit passer par un traitement hydrofuge, ce qui augmente son coût, il n’est pas abordable tout en étant moins écologique. En ligne, contactez un professionnel de l’isolation de la maison.

Les isolants phoniques synthétiques

Ni écologique ni durable, le pétrole est la base de ces isolants synthétiques pointus noirs. De ce fait, ils ne sont pas bons pour l’environnement. La mousse phénolique est une isolation phonique légère et ignifuge qui possède de nombreuses cellules d’air, ce qui la rend excellente pour l’isolation thermogénique et acoustique. Une combinaison de matériaux compose le polystyrène argenté plastifié, qui est vendu en grandes plaques. Ce matériau a un pouvoir isolant élevé, mais il est très inflammable. Il y a aussi l’alu à bulle, qui est également commercialisé en rouleaux et qui assure à la fois une isolation phonétique et thermique. Il est facile à installer, et pas très cher. La feuille à bulles et le polystyrène expansé ou extrudé sont excellents pour isoler la température et la chaleur, mais leurs performances dans le domaine de l’isolation acoustique peuvent être minimes.

Les isolants acoustiques biosourcés

Alors que le liège est plus cher, ses prix baissent régulièrement et il offre de nombreux avantages : il est naturel, recyclable et bon pour l’environnement. Par ailleurs, il a une bonne capacité d’isolation de maison et peut être utilisé sur le toit, les murs et le sol durant les travaux d’isolation de bâtiments. La laine de mouton peut être brute ou fabriquée, avec 25 % de fibres synthétiques. Les revêtements associés à la paille donnent également un bon niveau de performance. La paille est insonorisée, biodégradable et ne produit aucun déchet nocif. Sur Internet, vous pouvez donc solliciter l’assistance d’un expert dans ce domaine.

Travaux de vitrerie : faire appel à un vitrier à Nîmes
Quelles différences entre l’isolation thermique et l’isolation phonique ?

Plan du site